Pourquoi s’en priver si l’on peut…?

Bien avant les 100 derniers jours en cours…!

Personnellement je ne m’en suis vraiment jamais véritablement privé, et bien au contraire je me suis aperçu au cours des années passées que tant que l’on en a envie et que les moyens suivent, on doit alors en profiter raisonnablement si c’est dans vos possibilités.

D’ailleurs en tenant compte de tout cela , on s’aperçoit bien sûr que la vie est belle, d’ailleurs on en a même fait des films au cinéma et à savoir même de beaux épisodes dans des séries pas forcement noires et inquiétantes …!

C’est assez fou ce qui se passe au cours de notre atelier d’écriture au soleil de novembre cet après midi quand soudain dans le ciel un véritable concert d’avions de guerre qui se mirent à tourner dans les parages en prenant pour centre notre table d’écriture…Et là pourquoi pas s’en priver…! Nous sommes sans armes de destruction massive, pas de bazooka…. Il serait grand temps d’y remédier.

Allez courage les ami(e)S encore 99 jours et ce sera la Libération totale …Embrassez vos enfants et écrivez à votre famille que tout va bien dans le meilleur des mondes…!

Atelier d’écriture du 24 novembre 2020 au Cuquet…!

4 commentaires sur “Pourquoi s’en priver si l’on peut…?

  1. J’ai plutôt tendance à préférer le verre plein. Quoi que le mien soit souvent vide! l’évaporation due au soleil du Sud, sûrement!.. j’espère que tout ce qui participe aux « beaux jours », pas seulement le soleil, mais l’amitié, la convivialité soit de retour bientôt. Merci Daniel, amitiés.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s